Acheteur

Analyse de Marché et projections

Production P4 et projections

Le rythme des dépôts connait une croissance moyenne de 16% par trimestre depuis le mois de Janvier 2018.
Si le rythme se maintient sur les mois à venir, la production couvrira intégralement l’obligation de la quatrième période.

Rythme mensuel des dépôts TWhc trimestriels & Projections

Source : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/comites-pilotage-lettres-dinformation-et-statistiques-du-dispositifdes-certificats-deconomies

Ce rythme de production (+16%) laisse même présager un excédent de
production mensuel visible dés le quatrième trimestre 2019.

Hypothèses :
-> Rythme de dépôt de 41 TWhc mensuel (dernière donnée consolidée)
-> Croissance du rythme de dépôt égale à 0

Toute chose égale par ailleurs et en prenant en compte le retard de
production accumulé depuis le début de la 4ème période (67 TWhc), le
déficit estimé est de 137 TWHc fin 2020 et 173 TWHc fin 2021.

Cependant, en considérant la production supplémentaire suivante en
TWhc :
• Programmes : 70
• Coup de Pouce : 150 à 200
• ETS : 80 à 240

Le dispositif bénéficie d’un apport supplémentaire allant de + 300 TWhc à
+ 510TWhc.

En intégrant ces nouveaux gisements, Il faudrait descendre sous la barre
des 34 TWhc de dépôts mensuels pour que la production ne puisse plus
satisfaire l’obligation de 2020 ; et sous la barre des 36 TWhc pour 2021
avec une obligation supplémentaire de 533 TWhc

Dossiers en cours d’instruction au PNCEE

– Le stock des dossiers en cours d’instruction a augmenté de 90 TWhc en quatre mois.

-Il passe de 78 TWhc en Novembre 2018 à 167 TWHc en mars 2019.

-Le stock de dossiers en cours d’instruction représente désormais plus de 10% de l’obligation P4.

Les retards de validation dus au traitement administratif des dossiers CEE masquent les disponibilités de volume CEE à court-terme.

Cependant, par le passé, l’administration s’est montrée conciliante pour les acteurs obligés qui attendaient la validation de volumes en cours d’instruction et déposés bien avant la fin de la troisième période.

Ainsi pour avoir une vision pertinente de la production, il convient d’analyser le « rythme des volumes déposés »  pour instruction  et non  le rythme des dossiers CEE validés.

  • Un
  • Deux

Source : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/comites-pilotage-lettres-dinformation-et-statistiques-du-dispositif-des-certificats-deconomies

Point marché

  • Intérêts à l’achat

On constate une baisse significative des prix depuis Janvier 2019 et nous observons que les Acteurs Obligés portent des intérêts sur des niveaux de prix autour de 8.80 € HT / MWHc pour des livraisons de volumes sur l’année 2019.

Nous avons également relevé des couvertures négociées autour 8,70 € HT/MWHc avec des livraisons échelonnées jusqu’à T3 2020.

 

  • Intérêt à la vente

Les vendeurs maintiennent des attentes élevées en contradiction avec les fondamentaux macroéconomiques (croissance du rythme des dépôts avec des niveaux supérieurs à 40TWHc/mois). Cette distorsion provient des hauts niveaux de contractualisation à terme réalisés entre Novembre 2018 et Janvier 2019 aussi bien d’un point de vu volume que prix.

Ces couvertures à terme permettent à de nombreuses structures délégataires et intermédiaires d’offrir des niveaux de cotation supérieurs au prix spot actuel.

CEE Classiques 26 TWhc
CEE Précarité 19 TWhc
  • Analyse EMMY 

Ce mois d’Avril 2019 affiche une augmentation du volume de CEE échangés.

En comparaison avec le mois de Février 2019, les volumes d’échanges ont respectivement augmenté de +50% et +10% pour les CEE classiques et précarités.

On observe également pour la première fois depuis ces 12 derniers mois un prix d’exécution des transactions sur EMMY inférieur au mois précédent nous permettant de constater un arrêt de la hausse et ce même sans augmentation des disponibilités des volumes spot.

Les volumes offerts massivement dans les contrats à terme sont venus stopper la hausse et stabiliser les prix.

La hausse de la production conforte la détente des prix sur le marché secondaire.

Mois Production Totale projetée depuis le début du dispositif Obligation totale cumulée depuis le début du dispositif DEFICIT TOTAL projeté fin P4
déc-20 2765 2964 -199

Vers la fin de la bulle à 9,00€ HT /MWhc?

Facteurs en faveur de la baisse du prix :

  Augmentation du rythme de dépôts (production) 41TWHc pour le mois de Mars 2019

Solidité de la hausse de la production depuis 18 mois

Evolutions réglementaires venant alimenter l’Offre de CEE

  • Coup de Pouce
  • Entrée des ETS
  • Programmes

Prolongation de la période donnant plus de visibilité et de temps aux Obligés

Facteurs de maintient du prix élevé :

+ Contrat à terme négociés au-dessus de 9.00€ permettant aux acteurs intermédiaires et Structures délégataires de continuer à acheter à des niveaux de prix autour de 9.00€ et de retarder la correction des prix.

+ Délais de Traitement du PNCEE limite la disponibilité des volumes Spot (167 TWHc CEE classiques et Précarité confondu en cours d’instruction).

+ Les appels d’offres de certains obligés manifestant des intérêts sur des volumes important avec des livraisons sur l’année 2019

Télécharger la Newsletter !

 Cliquez ici pour télécharger la newsletter : Presentation NL1

Les articles du moment !

Être informé!

S'inscrire aux Newsletters